De la soup aux passions pour l’âme

Lorsque nous opérons à l’intérieur de nos forces, dans notre zone proximale d’influence, il va sans dire que nous sommes à notre meilleur.

“Chu là !”, “Je suis dans ma zone !”, “Mon ADN me parle !”, “Je pourrais faire ça tous les jours !”, “Je suis dans mon sweet spot !”. Vous reconnaissez peut-être une de ces expressions ? Vous en avez même peut-être exclamez une à un moment donné. Si oui, bravo !

Quel est le feeling dans ton corps lorsque tu penses à faire une activité qui te passionne, qui est dans ta zone proximale d’influence ? Encore meilleur: quel est le feeling dans ton corps lorsque tu fais une activité qui te passionne énormément ?

Dans son livre Think Like a Monk, Jay Shetty nous suggère de nous arrêter afin de prendre connaissance de ce feeling. Il dit que ceci est une étape importante afin de bâtir la “mémoire du corps” qui en retour, nous encourage à vouloir reproduire l’effet.

Shelley Paxton explique, dans son livre Soulbbatical: A Corporate Rebel’s Guide to Finding Your Best Life, comment plusieurs personnes ont reconnu avoir fait l’expérience du succès en se basant sur des indicateurs externes traditionnels (promotions, prix, hausses de salaire), mais que malgré ceci ressentaient tout de même un vide, une insatisfaction, ou même un sentiment de mourir à l’intérieur. Elle décrit ce phénomène de la façon suivante: “feeling success-empty instead of success-full.” Elle dit que ceci est attribué en grande partie à la croyance que le succès et le sentiment d’accomplissement sont exclusivement mutuels, tandis qu’ils ne le sont pas. Il faut donc être intentionnel à choisir les activités qui allument notre passion, et qui, comme l’a si bien dit Shelley: “Lights you up from the inside out !“.

Quand nous sommes dans notre élément, nous le savons – nous pouvons le ressentir dans notre corps. Mais de quelles façons ?

Vivant

Lorsque nous faisons des activités sous le parapluie de nos passions, nous nous sentons vivant “from the inside out”. Ça nous donne de la joie, et nous sommes excités simplement à y penser, ou à penser à une prochaine étape ou un prochain projet. Nous ressentons aussi une connexion avec nous-mêmes, nos collaborateurs, ou notre auditoire. Sans oublier un des sentiments les plus riches: la satisfaction – ce fameux sentiment d’accomplissement.

Momentum

Accomplir des activités qui touchent nos passions crée souvent un momentum de satisfaction et de créativité. Une fois que nous débutons, ce momentum nous propulse à en faire davantage et de demeurer dans notre “sweet spot”. Nous ressentons comme si c’est une force qui nous pousse à aller plus loin. D’ailleurs, le momentum est le meilleur allié du leader !

Rassurance

Lorsque nous nous engageons à faire des activités qui touchent nos passions, c’est très rassurant. Nous nous sentons comme si nous sommes à la bonne place, là où nous devons être, peu importe les circonstances. Notre vision du présent devient positive, et encore plus notre vision du futur.

Consistance

Lorsque nous créons du momentum, nous sommes plus consistants à nous positionner dans notre zone de passions. Nous cherchons à répéter les expériences qui nous apportent tellement de joie et de satisfaction. Et le plus que nous en faisons, le meilleur que ça devient.

Allez-y: qu’attendez-vous pour créer votre momentum ?

Confiance et reconnaissance

Le plus souvent que nous vivons des expériences qui nous passionnent, le plus que nous avons confiance dans nos habiletés. Vous connaissez la série de livres “Chicken Soup for The Soul” ? Bien ceci est l’équivalent de consommer des bonnes soupes aux passions pour notre âme !

Dans mon dernier billet de blogue, j’ai écrit au sujet d’un événement rassembleur dans lequel les gens ont eu l’occasion de vivre et de partager leurs passions. En particulier, j’ai parlé de l’importance d’offrir aux autres nos talents et nos compétences, mais que la réciprocité en est aussi importante. Après plusieurs bols de soupes aux passions, nous apprécions encore plus les cadeaux que les autres nous offrent.

Faire de la bonne soupe aux passions

À l’aube d’une nouvelle année, il est temps de penser à une visée. C’est le temps de rassembler les ingrédients pour faire notre soupe. Cette année, au lieu de m’arrêter sur des résolutions traditionnelles, j’ai opté pour découvrir un mentra qui regroupe bien tous les ingrédients qui seront ajoutés à ma soupe pour 2021:

Voici la traduction du mentra (merci Google Translate):

Hier n’est qu’un rêve. Demain n’est qu’une vision. Mais aujourd’hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur, et de chaque demain une vision d’espoir.

Pour qu’aujourd’hui soit bien vécu, je fais et je mange de la soupe aux passions. Et vous: quels sont les ingrédients de votre soupe ?

Merci de vos commentaires !



Categories: Leadership, Vision

Tags: , , , , , , , , , ,

2 replies

  1. J’ajoute cette lecture au bulletin d’information des directions d’école du CSF, CB. Merci Joël et bonne soupe aux passions 2021!

Leave a Reply to carolinepicardcsf Cancel reply

%d bloggers like this: