Leaders Need To Focus On What Gives Them The Best ROI

It is said that the quickest way to discourage someone, is to ask them to do something, and not provide them the necessary resources to accomplish it.

Use backward design: make sure you know & share the criteria of what you are asking them to do, and that you have the ressources available. THEN ask them to do it.

As a leader, investing your time in backward design can provide you with a huge ROI (return on investment). Think back to a time when you asked your team to accomplish something, only to be scratching your head 2 weeks later wondering why it isn’t done yet. Did you provide the necessary ressources that would allow them to succeed ? Had you invested more time in doing this, would the outcome have been different ?

This is the type of questions leaders should be asking themselves on a regular basis. We can actually boil it down to this: where do you need to focus your energy in order to get the biggest ROI ?

Start With YOU

A good place to start is much closer than you think: yourself. Often times, people will tell you that you need to work on your weaknesses in order to improve. I am not convinced of this.

Don’t work on your weaknesses: work on your strengths instead.

Let’s say you decide to focus on an area of weakness. On a scale of 1 to 10, that particular skill (weakness) might be sitting at a 3. By working very hard and investing time, you might reach a 4, or maybe a 5 at best. But because this is an area of weakness, that might be the highest level you will reach, which is still below average.

Now let’s say you focus on improving on a strength. For that particular skill, you might be sitting at a 6. By investing energy and time, you might reach a 7, 8, or maybe even a 9. I don’t know about you, but that is much closer to a 10 than a 4 or 5.

This quote from Frank Lloyd Wright really resonates with me. When I think about where I need to invest my energy, I think “Less is more”. I always want to make sure that I am not spreading myself too thin. Leaders need to dive deep, not shallow. That is how we get things done. Have you ever felt like you just never stopped all day, but at the end, you didn’t accomplish very much ? That is the feeling diving shallow will give you. When we are trying to accomplish too many things at once, we usually end up feeling unsatisfied, like we didn’t get much done.

Try focussing on less, but dive deep. Investing your time and energy this way will give you the best ROI. Now I will be the first to admit that this is not easy to do. As a leader, things are constantly coming at you. I still struggle with high demands, and the never ending “to-do” list. How many times have we heard someone say “I know your plate is full, but…”. Sometimes, we need to put our foot down, and just say no. As leaders, we need to be intentional on where we will invest our energy. If your plate is full, and you want to add something to it, then commit to removing something from it.

“When more is too much, less is more.” Now isn’t that the truth ?

Inspire Leadership Podcast – Épisode 15 avec le Dr Robert Laurie

Dr Robert Laurie
robert@wmawellness.com

Dans plusieurs écoles, nous mettons en place des initiatives afin de promouvoir le bien-être des élèves et du personnel. Des activités ludiques, des célébrations de nos succès, ou des moments pour reconnaître les bonnes actions des individus ne sont que quelques exemples.

Comme direction d’école, c’est souvent (si pas toujours) un défi de mesurer l’impact de ces initiatives sur le bien-être. À part de sondages habituels qui ne mesurent que le qualitatif, les écoles cherchent à répondre à la question suivante: quel est réellement l’impact de nos efforts déployés sur le bien-être ?

Dans l’épisode d’aujourd’hui, mon invité, le Dr. Robert Laurie, nous parle d’un instrument qui mesure quantitativement ce qu’il nomme “l’indice du bonheur à l’école”. Ce qui est excitant, c’est que cet instrument a été prouvé, et est utilisé à ce jour dans plusieurs écoles. Écoutons maintenant à ce qu’il a à nous partager.



Biographie

Dr. Robert Laurie est Directeur de la recherche et du développement international chez WMA Wellness.

Il est aussi professeur auxiliaire à l’université du Nouveau-Brunswick et président de REL Consultants Inc. Robert est titulaire d’un doctorat en éducation avec une spécialisation en évaluation et mesure. Il possède une vaste expérience de l’enseignement dans les écoles publiques et les universités, ainsi que de l’expérience provinciale, nationale et internationale dans le domaine des évaluations à grande échelle.

Inspire Leadership Podcast – Épisode 14 avec Monique Dubreuil, Julie Cull, et Marie-Ève Landry

De gauche à droite: Monique Dubreuil, Julie Cull, et Marie-Ève Landry
Consortium pour les élèves du nord de l’Ontario (CÉNO)
monique.dubreuil@cenord.ca
julie.cull@cenord.ca
marie-eve.landry@cenord.ca

Lors de l’épisode 14, Monique, Julie, et Marie-Ève jasent du mandat du Consortium pour les élèves du nord de l’Ontario (CÉNO): offrir des services spécialisés en français aux écoles des 6 conseils scolaires de langue française du nord de l’Ontario.

Elles affirment que croire dans les autres et la capacité du système nous aide à accompagner le personnel scolaire ainsi qu’à répondre aux besoins des élèves ayant des besoins particuliers. De plus, elles réitèrent l’importance d’appuyer le développement du personnel scolaire, car le bien-être des élèves passe par le bien-être des adultes dans l’école.



Biographies

Monique Dubreuil est directrice du Consortium pour les élèves du nord de l’Ontario.  Elle accompagne une équipe professionnelle de spécialistes qui offrent des services de qualité, en collaboration avec les conseils scolaires et les divers partenaires communautaires sur l’ensemble du territoire, aux élèves francophones du nord.  Elle croit qu’il faut tout un village pour appuyer le développement positif des jeunes et que les systèmes et les gens ont la capacité de relever des défis complexes en tissant des liens solides fondés sur le respect et en avançant de façon solidaire dans la création des conditions nécessaires à l’épanouissement et au bien-être des élèves.  Elle cherche à faire une différence réelle dans la vie des gens par des gestes simples au quotidien.  Elle s’intéresse particulièrement au développement personnel et professionnel, à la lecture, aux sports en plein air et au yoga.


Julie Cull est une psychothérapeute autorisée au sein du CÉNO, desservant des élèves et des membres du personnel des conseils CSPGNO, CSCNO et CSPNE dans la région du Nipissing- Parry Sound, et de Sudbury Est. À titre de thérapeute en santé mentale depuis 20 ans, elle a travaillé auprès des enfants, de la petite enfance jusqu’à l’âge adulte, auprès de leurs familles, de leurs écoles, et de leurs communautés.  Œuvrer au sein d’agences en santé mentale provinciales et privées pendant ces années lui a permis d’acquérir une grande variété d’expertises dans le but d’améliorer les expériences quotidiennes des jeunes, d’appuyer leur cheminement et leur recherche du bien-être sur le plan cognitif, social et émotif.  Ses expertises incluent, entre autres, l’intervention en matière de traumatisme et d’expériences néfastes pendant l’enfance, le deuil complexe, les troubles d’alimentation, les troubles de l’attachement et la résolution de problèmes collaborative.


Marie-Eve Landry est psychothérapeute autorisée au sein du CÉNO. Son rôle est d’appuyer les équipes scolaires du CSPGNO concernant le comportement des élèves et la gestion de classe. En offrant des consultations et des recommandations au personnel, le service en comportement et bien-être a comme objectif de promouvoir les comportements positifs, la résilience et la réussite des élèves. Elle dessert également les écoles de Sudbury-est du CSPGNO dans la promotion du bien-être en milieu scolaire. Titulaire d’un baccalauréat en psychologie et d’une maîtrise en psychoéducation, elle a œuvré pendant plusieurs années en éducation postsecondaire auprès de jeunes adultes aux prises avec un trouble d’apprentissage, un déficit de l’attention, des problèmes de santé mentale ou d’autres besoins particuliers. Elle est également mère de 2 garçons et apprécie particulièrement les activités sportives et les voyages en famille.


Ressources

Sites web:

Formation gratuite pour tous au sujet du développement du cerveau et l’influence sur le bien-être:

https://www.albertafamilywellness.org/brain-story-certification-french

Jennifer Kolari The Calm Technique and Brain Development:

mindfulnessforteens.com 

anxietecanada.com

http://www.vivonsensemble.ca/ressources-destin%C3%A9es-aux-%C3%A9coles

Livres:

The Third Path: A Relationship-Based Approach to Student Wellbeing and Achievement par Dr. David Tranter, Tom Boland, Lori Carson 

Help for Billy: A Beyond Consequences Approach to Helping Challenging Children in the Classroom par Heather T. Forbes

Livres par Brené Brown

L’Alchimiste par Paulo Coelho

Simple Abundance: A Daybook of Comfort and Joy par Sarah Ban Breathnach

Find A Vision

Great point here from Simon Sinek : we are not all visionaries, however anyone can find and contribute to someone else’s vision.

You can be a visionary, but maybe not in all aspects of life. For example, I can have a vision for a particular initiative at work, but find someone else’s vision for another quite compelling, and buy into it. When looking at strong teams under the microscope, this is one of the elements that we would find: team members open to different ways of thinking.

Sometimes the team will accept and go ahead with something that you believe in. You contribute to the best of your abilities in order to help the whole achieve its objectives. But what happens when you don’t agree with a vision that the team wants to go forward with ? How do you react ?

Everyone can be a leader, and diversity if often a key element in keeping a team culture healthy and thriving. Same goes for your personal growth.

So you don’t necessarily agree with what has been put forward. Or, you’re not sure how to move forward regarding an initiative or a challenge. Now what ? Do you remove yourself from the equation ? A chain can’t be strong if there is a missing link. Here are a few ideas that can help you keep an open mind, and maybe even buy into someone else’s vision.

Ask Questions

We don’t know what we don’t know. Many an opportunity has been missed because we didn’t inquire about it. If you are unsure about how to move forward, or don’t understand or agree with someone else’s vision, then ask questions. Find out important details like WHY ? WHO ? HOW ? to make sure you understand. By asking questions, we are not closing ourselves off from different ideas, or growth opportunities. Let’s not forget that growth usually happens outside our confort zone. Here are a some sample questions that could be used in such a situation:

“I’m not sure about moving forward with this project. Can you tell me more about it ? I want to make sure I have all the information.”

“I think this is a great idea, and would need more information about it. Can you explain to me WHY we are going to do it this way again, and WHAT my role would be ?”

Notice how words such as “but”, “don’t”, “can’t” were not used. Try to avoid words that could potentially shut the door before even getting started.

Put On A Different Pair Of Glasses

Sometimes it can be difficult to try to see things from a different perspective. Most of the time, people tend to think that their idea is the best idea. I’ve often caught myself thinking just that ! Considering someone else’s point of view or deciding to buy into someone else’s vision doesn’t mean that your idea was not good. In fact, it can actually compliment your idea. So go ahead, put on the other person’s glasses and try to see things the way they do. You might be pleasantly surprised !

Have Faith

Another element that gives teams the strength it needs is faith in each other. In order to be successful and to move forward, we have to have faith in one and other. That’s how the chain stays strong. Even though I might not agree with a team decision, I know that I can trust the judgement of my colleagues, and that we have each other’s back. Knowing this makes taking risks that much easier. Have faith in your team members, especially when your vision isn’t quite the same.

As Simon Sinek said in the above video, we can’t all be visionaries, much less all the time. We don’t have to have a vision either. But when we don’t, in order for others to keep their faith in us, we need to have faith in them, and find a vision that compels us.

Voir les angles morts pour le bien-être et une culture positive à l’école

As my position changed, people became more careful how they spoke and acted in my presence. I don’t think my actions changed in a way that prompted this; my position did. And what this meant was that things I’d once been privy to became increasingly unavailable to me.” – Ed Catmull

Dans son livre Creativity Inc., Ed Catmull nous dit que plusieurs nouveaux leaders font l’erreur de supposer que leur accès à certaines voies d’information ne change pas lors de leur transition. Il nomme ce phénomène “The Hidden”: un angle mort qui échappe notre champ de perception. Comment pouvons-nous être continuellement et intentionnellement conscients de ces angles morts?

Afin qu’ils ne passent pas sous le radar, nous avons adopté dans mes écoles deux approches gagnantes: une pour la croissance personnelle, et l’autre pour le développement collectif de l’équipe.

Rencontres individuelles mensuelles

Pendant l’année scolaire, j’invite chaque membre du personnel à des rencontres mensuelles facultatives de coaching. La durée peut varier entre 15 et 30 minutes. Les dates de ces rencontres sont choisies à l’avance, et enregistrées dans nos calendriers. Bref, nous en faisons une priorité. Durant ces rencontres, nous établissons des objectifs de croissance, nous parlons de pédagogie, et de toute autre sujet qui a un impact sur la croissance personnelle et professionnelle. Bref, c’est un temps privilégié durant lequel nous apprenons à nous connaître. Mais ce qui importe encore plus, c’est que nous faisons l’état des lieux de notre bien-être. Comme leader, ces rencontres me fournissent de l’information primordiale au maintien du bien-être des membres de mon personnel, et me tiennent à la page de là où ils en sont en terme de pédagogie en classe, ou dans les dossiers qu’ils portent durant l’année scolaire.

Rencontres d’équipe du style SCRUM

Au lieu de tenir des rencontres du personnel mensuelles traditionnelles, nous organisons des rencontres de style “SCRUM” toutes les deux semaines. Voici les objectifs de ces rencontres : le partage des pratiques réussies, se tenir informé, et favoriser l’entraide, l’esprit d’équipe, et une bonne santé-mentale. Voici les éléments essentiels de ce type de rencontre:

  • Les membres doivent se tenir debout pendant la rencontre
  • Chaque personne est invitée à répondre à trois questions:
  1. Ce que j’ai fait de nouveau ou qui a bien fonctionné et qui peut être utile à l’équipe
  2. Ce que je vais faire qui peut être utile à l’équipe
  3. Ce dont j’ai besoin
  • Chaque personne a jusqu’à 3 minutes pour faire son partage
  • Il y a un “SCRUM MASTER” qui gère la rencontre
  • Il y a un gardien du temps

Ces rencontres ont un très grand impact positif sur le climat dans l’école et le bien-être des membres du personnel. Non seulement sommes-nous renseignés sur ce que font chaque personne dans leur rôle respectif, mais nous avons l’occasion de célébrer les succès, d’offrir de l’appui, de poser des questions, d’apprendre à nous connaître, et de rire ensemble. À la fin de cette rencontre, souvent les gens demeurent pour poursuivre les conversations, et quittent avec un sourire aux lèvres et une satisfaction et fierté de savoir qu’ils ont leur place dans l’équipe.

C’est vraiment fantastique !

Inspire Leadership Podcast – Épisode 13 avec Lysanne Lemay

Lors de l’épisode 13, Lysanne nous parle de sa transition comme opératrice des systèmes de communication chez la Police Provinciale de l’Ontario, à la secrétaire de l’école élémentaire catholique Sainte-Anne. Elle nous explique comment elle contribue à ce que les enfants et le personnel soient bien à l’école.

De plus, Lysanne nous partage les stratégies qui lui permettent de maintenir une bonne santé-mentale, et de prendre soin de son bien-être.



Biographie

Lysanne, née à North Bay, est la deuxième d’une famille de trois enfants, et la maman très fière de deux filles – une de 17 ans, et l’autre de 19 ans. Après avoir occupé pendant 10 ans divers postes chez la Police Provinciale de l’Ontario, elle accepte, en 2004, un poste comme secrétaire d’école à Mattawa. Elle s’installe donc là en 2005 avec ses filles où elle travaille à l’école élémentaire catholique Sainte-Anne depuis ce temps. Lysanne aime bien rire et raconter des farces plates !


Ressources

Livre: Since Strangling Isn’t an Option: Dealing with Difficult People–Common Problems and Uncommon Solutions de Sandra A. Crowe

Livre: You Do You: How to Be Who You Are and Use What You’ve Got to Get What You Want de Sarah Knight

Livre: Get Your Sh*t Together: How to Stop Worrying About What You Should Do So You Can Finish What You Need to Do and Start Doing What You Want to Do de Sarah Knight

Finding A Leader

During my usual 50 minute morning commute to school, I was listening to the John Maxwell Leadership Podcast. They talked about leaders developing other leaders, but then John said something that really got me thinking: leaders don’t necessarily make other leaders but rather, they FIND other leaders.

I needed to put my thinking into words, so here is what I wrote on Twitter:

A leader does not “make” another leader. A leader discovers another leader, sheds light on what is already inside them, and walks the same path to help them develop their skills.

This brings me back to the heart of my purpose as a leadership coach. I really believe that everyone can be a leader in some way, shape, or form. When I talk with clients and colleagues, I will often tell them that they already have what it takes somewhere inside them, that they need to find it, then sharpen their skills and develop an action plan. I also tell them that I am right there beside them to walk the same path as they are walking, take the same amount of steps, up and down the hills, all along that winding road. I am there to help them see different perspectives, to consider things that they had not yet considered. It has been often said that growth is found outside our comfort zone, and this is very true. As a leadership coach, I am there to help people become comfortable being uncomfortable, to stretch their boundaries, and to discover their potential.

When I think about the work that I do as a coach, there is not a shred of doubt in my mind that this is my calling. But here is the best part: the work that I do with others allows me to constantly be the best version of myself. You see, being a coach – walking the same path as the other – not only benefits the person being coached. It also allows me to see different perspectives, to consider things that I had not yet considered. And guess what? This makes me stretch my leadership muscle. It keeps me growing, allowing me to keep adding value to others.

So when people ask me “What is it that you do as a leadership coach?”, I simply explain to them how I am an explorer, always looking to find the leadership seed inside each person I meet, and help it to grow.

Inspire Leadership Podcast – Épisode 12 avec Annick Morin

Lors de l’épisode 12, Annick, leader du bien-être et de la santé mentale, nous explique pourquoi il est important de fournir aux enfants dès un jeune âge des outils sociaux-émotionnels. Elle nous explique les différences entre les trois paliers d’intervention en bien-être et santé mentale.

De plus, Annick nous explique des stratégies à adopter pour nous aider à vivre dans le moment. Elle nous explique que la pleine conscience, c’est un état d’être à tous les moments.



Biographie

Annick Morin est leader en santé mentale au Conseil scolaire catholique Franco-Nord depuis 2013. Avec plus de vingt années d’expérience dans le domaine de la santé mentale dans les secteurs public et privé, Annick a œuvré comme psychothérapeute, en travaillant avec des enfants, des adolescents, des adultes, des couples et des familles.


Ressources

Livre pour élèves: Calme et attentif comme une grenouille

Livre: Le tourbillon d’émotions

Livre: Vers un juste équilibre

Livre: Mindset – Carol S. Dweck, Ph.D.

Livre: The Whole-Brain Child –  Daniel J. Siegel, M.D. and Tina Payne Bryson, Ph.D.

Livre: Sapiens – A Brief History of Humankind  –  Yuval Noah Harari

Livre: A New Earth – Eckhart Tolle

Livre: The Book Of Awesome

Livre: An Astronaut’s Guide to Life On Earth – Chris Hadfield

Application: Calm

Site: Santé mentale en milieu scolaire en Ontario

Sur Twitter: #CSCFNpetitbonheur  #CSCFNsantémentalepositive #CSCFNvoixdesélèves