Messages clés d’une guignolée

C’est le 17 décembre 2020 qu’a eu lieu la deuxième édition de l’événement rassembleur #FeuFrancoÉdu. Vous vous posez peut-être la question “Mais qu’est-ce qu’un #FeuFrancoÉdu ?” Essentiellement, c’est un feu de camp virtuel (via Zoom) pour tous les acteurs francophones en éducation qui met l’accent sur les conversations, le réseautage, et la croissance. C’est aussi une occasion privilégiée de se rassembler et de se connecter grâce à des échanges stimulants et engageants entre francophones de partout dans le monde. Le tout est organisé et animé par une équipe d’animation créative et zélée ! Durant un #FeuFrancoÉdu, nous accueillons aussi des musiciens qui nous interprètent des chansons, tout comme nous le faisons si souvent lorsque nous sommes rassemblés autour d’un feu de camp. C’est tellement plaisant !

Pour cette deuxième édition, la thématique était: “Édition du temps des Fêtes”. L’équipe d’animation a choisi d’organiser le déroulement dans le style d’une guignolée, avec 4 arrêts pendant la soirée, ainsi que quelques numéros de musique. Voici les messages clés de chacun des arrêts qui ont alimenté les discussions dans les salles breakout.

“C’est le temps d’embarquer: l’autobus de la guignolée quitte pour se rendre au premier arrêt !”


Arrêt #1: Se rassembler

Durant la première activité, Rachelle Mailhot nous a invités à tisser des liens. La raison d’être du #FeuFrancoÉdu, bien c’est de se rassembler pour se connecter. Nous avons tous notre rôle à jouer dans notre vie personnelle et au travail.

Comment pouvons-nous tirer parti des compétences de chacun?

La vie ne consiste pas à trouver des pièces d’un casse-tête. Il s’agit de créer et d’assembler ces pièces exceptionnelles.” – source inconnue

Avec l’aide d’une roue Wordwall, les échanges dans les salles breakout ont justement menés à des conversations stimulantes, ainsi que des retrouvailles et des nouvelles connaissances. Les gens ont rapidement réalisé que tisser des liens a des retombées importantes pour notre bien-être: c’est un “must”.

“C’est le temps d’embarquer: l’autobus de la guignolée quitte pour se rendre au deuxième arrêt !”


Arrêt #2: Se nourrir

Cette fois, c’est Mélanie Leblanc qui a mis la table (sans jeu de mots). L’objectif de cette activité ? Invoquer des souvenirs qui sont rattachés à de la nourriture. Mélanie nous dit que ces souvenirs nous reviennent souvent à la mémoire et nous rappellent de beaux moments.

Pendant le temps des Fêtes, la senteur d’une bonne tourtière me fait toujours penser à ma chère maman, ainsi qu’aux nombreux réveillons de famille lorsque j’étais enfant. Et vous ?

Les souvenirs sont un moyen de s’accrocher aux choses que vous aimez, aux choses que vous êtes, aux choses que vous ne voulez jamais perdre. – Kevin Arnold

Durant les conversations dans les salles breakout, les gens ont accordé une importance à nourrir leur esprit autant de par leurs propres souvenirs que ceux des autres. Lorsque nous faisons partie d’une équipe, les autres peuvent invoquer chez nous une croissance exponentielle. Il ne faut donc pas hésiter à prendre un siège à la table et manger.

“C’est le temps d’embarquer: l’autobus de la guignolée quitte pour se rendre au troisième arrêt !”


Arrêt #3: Offrir et recevoir

Pour nous lancer en réflexion, Sylvie Vannier nous a fait le rappel qu’il faut être reconnaissants de ce que nous recevons, et d’offrir ensuite ce que nous avons.

Ce n’est qu’en donnant que vous pouvez recevoir plus que ce que vous avez déjà. – Jim Rohn

Nous recevons tellement de beaux cadeaux, et ils ne sont pas limités aux cadeaux physiques. Nous en recevons aussi emballés sous différentes formes: une reconnaissance pour un bon coup, de l’amour inconditionnel, un apprentissage, de l’empathie, une amitié. Les conversations dans les salles breakout ont apportées les gens à se souvenir qu’ils ont, eux aussi, de beaux cadeaux à offrir aux autres. Ils ont aussi échangé par rapport à comment ils s’y prennent pour remettre ces cadeaux aux autres.

Et toi, de quelles façons pourrais-tu partager avec les autres tes cadeaux ?

“C’est le temps d’embarquer: l’autobus de la guignolée quitte pour se rendre au quatrième et dernier arrêt !”


Arrêt #4: S’encourager

Notre dernière activité a été animée par Josée Landriault. Elle nous a jasé de l’importance de s’encourager continuellement puisque notre monde contient déjà amplement de gens qui critiquent les autres.

Vos mots d’encouragement pourraient être l’étincelle qui pousse une personne vers l’avant. – Joel Osteen

Les gens dans les salles breakout ont fait preuve et sont des modèles de personnes qui possèdent une mentalité de croissance. Ils ont soulevé l’importance d’assumer, dans une situation plus difficile, le positif chez les autres. C’est trop facile de tomber dans le piège du négatif, pour ensuite être multiplié, car comme vous le savez: le négatif attire le négatif. La vie est beaucoup trop courte pour y marcher sur le chemin avec un nuage noir par dessus la tête.

Qui vas-tu encourager, et comment vas-tu t’y prendre pour le faire ?


La guignolée m’a fait…

Je tiens à remercier sincèrement l’équipe d’animation, nos musiciens, ainsi que tous les francophones qui ont participé à cette deuxième édition du #FeuFrancoÉdu. Nous nous sommes rassemblés pour nous encourager en nous nourrissant des beaux cadeaux des autres, et pour en offrir aussi.

Je suis tellement reconnaissant – MERCI.

La guignolée m’a fait…grandir.



Categories: Bien-être, Leadership, S'amuser

Tags: , , , , ,

1 reply

Trackbacks

  1. De la soup aux passions pour l’âme – Inspire Leadership Coaching

Leave a Reply

%d bloggers like this: