Transformer une erreur en apprentissage

Faire une erreur n’est habituellement pas une action intentionnelle. Elle est le résultat d’un manquement et peut exposer une vulnérabilité. Toutefois, il y a moyen de transformer nos erreurs en apprentissage pour en tirer profit.

Dans ce billet, je vous propose 4 actions à considérer afin de mettre à profit tes erreurs.

Admettre et accepter ton erreur

“Lorsque tu fais une erreur, admets-le et sois désolé. Personne n’est jamais mort pour avoir avalé sa fierté.”

-Auteur inconnu

Faire une erreur, c’est difficile à accepter et n’évoque pas habituellement un sentiment positif. Parfois, l’erreur est gênante et on se préoccupe de notre image, du jugement que les autres autour de nous vont nous porter.

As-tu déjà fait une erreur publiquement ? Quelle a été ta première réaction ? Jeter un coup d’oeil autour de toi pour voir s’il y a des témoins ? C’est tout à fait une réaction normale. En fait, c’est une forme de projection: au lieu de miser sur l’erreur elle-même, nous nous inquiétons de ce que les autres vont penser. En autres mots, nous misons sur ce que l’extérieur va penser de l’intérieur.

La clé, c’est de se préoccuper de ce qui est à l’intérieur, car c’est ce qui est dans ta zone d’influence. Ce que les autres pensent ne l’est pas. La première étape est d’admettre ton erreur, d’ouvrir cette porte et d’y traverser le seuil afin de passer à la prochaine étape. L’admettre à soi-même, ensuite aux autres va t’aider à reconnaitre ton action pour ce qu’elle est vraiment. C’est de prendre un pas vers accepter ton erreur, d’accepter que tu es humain, ainsi que les conséquences qui découlent de cette erreur. Il te faudra du courage, c’est certain. Toutefois, cette première étape t’aidera aussi à accepter la responsabilité d’agir sur ton erreur.

Apprendre de ton erreur

“Parfois, lorsque vous innovez, vous vous plantez. Il vaut mieux admettre l’erreur rapidement et vous concentrer sur l’amélioration de vos autres innovations.”

Steve Jobs

Tu ne devrais pas t’arrêter à seulement admettre et accepter son erreur. Tu dois aller plus loin que ça. Faire une erreur, c’est une occasion d’apprentissage, aussi pénible et difficile qu’elle peut l’être. Tu ne dois pas rater cette occasion !

Apprendre de tes erreurs te fournit les outils nécessaires pour éviter de les refaire. C’est ce qu’on appelle la croissance. En fin de compte, ça t’épargne du souci et possiblement du souci pour autres. Ça te permet de transformer le négatif en positif.

J’aime beaucoup la citation qui dit: “J’ai tellement appris de mes erreurs, que j’envisage d’en faire encore quelques-unes !” Ce que j’apprécie, c’est la motivation qu’on y retrouve à l’intérieur. Le point n’est pas sur l’erreur, mais sur le vouloir apprendre. C’est aussi admettre et accepter que tu vas en faire des erreurs au courant de ta vie.

Enseigner ce que tu as appris

“Si vous apprenez quelque chose de nouveau chaque jour, vous pouvez enseigner quelque chose de nouveau chaque jour.”

Martha Stewart

Il est dit que la voie la plus rapide pour apprendre quelque chose, c’est de l’enseigner.

Il y a plusieurs différentes façons de s’y prendre pour enseigner ce que tu as appris de tes erreurs: billet de blogue, faire un partage avec une autre personne ou un groupe, en parler lors d’un épisode de podcast, ou même l’écrire dans un journal personnel pour le relire plus tard (autoapprentissage).

Enseigner ce que tu apprends de tes erreurs est autant avantageux pour toi que pour les autres. L’apprentissage se fait des deux côtés, et si tu parviens à transmettre ton expérience à une autre personne pour lui épargner du souci, pourquoi ne pas le faire ? C’est une belle façon d’assumer ton leadership, aidant ainsi les autres à s’épanouir grâce à ton enseignement.

Grandir en raison de ton erreur

“La somme d’une vie se mesure à l’échelle de ses erreurs.”

Sonia Lahsaini

Quand on y pense, la vie est un parcours d’essais et d’erreurs. C’est grâce aux erreurs que nous apprenons à mieux faire et mieux être. Chaque erreur t’offre une occasion de grandir, te permettant donc d’ajouter une marche à l’escalier qu’est le parcours de ta vie.

Grandir en apprenant de tes erreurs, ça t’aide à avancer dans la bonne direction. C’est de cette façon que tu pourras bâtir ta vie: un pas à la fois, toujours dans la direction de la croissance.

Un des cinq regrets les plus fréquents avant de mourir est de ne pas avoir vécu davantage dans le moment présent. Admettre, apprendre, enseigner et grandir de tes erreurs te permettent justement de faire cela. Tu deviens intentionnel avec ta croissance, conscient de tes actions et de leurs impacts sur toi et sur les autres.

Si nous reprenons la citation de Sonia Lahsaini et considérer le fait que l’erreur = la croissance, le message serait donc que la somme d’une vie se mesure à l’échelle de mieux faire et de mieux être. C’est tellement vrai, n’est-ce pas ?



Categories: Leadership, Mentalité de croissance

Tags: , , , ,

Leave a Reply

%d bloggers like this: